Aviez-vous l’habitude de stocker en Allemagne pour payer beaucoup moins cher ? Nous devrons ajuster notre régime, au moins pour les biens sûrs. Depuis quelque temps, le carburant est devenu plus cher outre-Rhin, mais c’est aussi le cas de nombreux biens de consommation courante : En Allemagne, les fourchettes de prix se sont élargies en mars de 7,6 % en moyenne par rapport à l’an dernier selon Destatis, l’équivalent allemand de l’INSEE.

Il est même beaucoup plus critique vis-à-vis d’un produit alimentaire particulier, comme l’huile, la farine et, par extension, les pâtes ou les chips, dont les prix de vente ont explosé compte tenu du début de la guerre en Ukraine qui a flambée des prix de vente des produits agricoles et industriels bruts. il y a aussi Épuisé sur de nombreux besoins de base.

L’offre de pâtes deux fois plus chère en Allemagne

France Bleu a fait le test pour vous, dans deux supermarchés identiques, séparés par plusieurs kilomètres et une frontière, l’un à Kehl et l’autre à Strasbourg. Un paquet de penne rigate dépenses primaires 80 centimes en Francetrès proche de deux euros dans une épicerie allemande. Il en va de même pour un sac de chips. Quant àlitre d’huile de tournesolindiqué dans 2,60 € en Franceest près de 5 euros outre-Rhin.

Le paquet de pâtes à presque deux euros en Allemagne
Le deal des pâtes à près de deux euros en Allemagne ©Radio France
magali pêcheur

Avant, pour 100 euros, on mettait un caddie dans quelques pièces. Aujourd’hui, un sac dans chaque main ! »

Rebecca et sa mère, réunies à Kehl, viennent de déposer leur litre d’huile. Ils comptent chaque centime : « avec une personne âgée dépendante et deux chiots dans la résidence, il faut s’y faire. Presque tout va augmenter, sauf les revenus ! Avant, pour 100 euros, on remplissait une voiturette de navigation jusqu’aux trois quarts. En ce moment, une enveloppe dans chaque main !«

Lire aussi :   l'astuce définitive pour payer beaucoup moins cher sur l'autoroute
Inflation et pénuries de produits de consommation courante en Allemagne
Inflation et pénuries de biens de consommation courante en Allemagne ©Radio France
magali pêcheur

Ne signalez pas les produits en rupture de stock. Si de notre côté de la frontière, certains rayons commencent à se faire rares, en Allemagne, l’huile, la farine ou le papier toilette disparaissent ponctuellement des étals -réminiscence du 1er confinement- à tel point que les indicateurs fleurissent sur les étagères consulter les clients pour ne prendre que ce qui est important. Paulette, qui habite à dix kilomètres de la frontière, n’a cependant pas hésité à « acheter six packs de douze rouleaux« . En situation.

Il faut préciser que les prix de vente des solutions d’hygiène et d’entretienmais aussi produits et solutions pour tout-petits ou, de classe, cigarettesmême maintenant, ils sont utiles en Allemagne.