L’assurance pour vélos électriques est indispensable pour toute personne qui possède un vélo de ce type. Bien que les vélos électriques ne soient pas nécessairement plus dangereux que les vélos traditionnels, ils présentent certains risques uniques qui peuvent être couverts par une assurance.

Comment connaître le coût de l’assurance pour les vélos électriques et certains de ses avantages, c’est ce que nous allons voir dans la suite de cet article !

Faut-il assurer son vélo électrique ?

Il est essentiel de comprendre la différence entre les vélos à assistance électrique (VAE) et les vélos électriques rapides, également appelés “speed bikes“. C’est la puissance de l’assistance ainsi que la rapidité de l’accélération qui distinguent ces deux types de vélos.

Les VAE cessent de fournir toute forme d’assistance dès que l’on dépasse 25 km/h, mais avec un vélo rapide, on peut aller jusqu’à 45 km/h sans avoir à pédaler. Les vélos électriques rapides sont classés comme des cyclomoteurs, vous devez ainsi les assurer et les immatriculer.

En cas de non respect de cette réglementation, vous risquez une amende allant jusqu’à 750 € pour défaut d’immatriculation, ou 3 750 € pour défaut d’assurance. Il est recommandé d’avoir une carte grise et de porter un casque lorsque vous roulez.

Les VAE sont des vélos à pédalage assisté tels que définis par le décret n° 2009-497 du 30 avril 2009. Cette définition stipule : “Le cycle équipé d’un moteur électrique auxiliaire d’une puissance nominale continue maximale de 0,25 kilowatt. L’alimentation est progressivement réduite et finalement interrompue lorsque le véhicule atteint une vitesse de 25 km/h”.

Lire aussi :   Quelle est la meilleure assurance pour vélo électrique ?

Comme les bicyclettes ordinaires, les vélos à assistance électrique ne nécessitent pas d’assurance. L’assurance habitation couvre généralement les dommages causés à autrui lors de l’utilisation de cet engin.

assurance

Quels sont les avantages d’une assurance pour vélo électrique ?

L’assurance pour vélos électriques couvre le coût des réparations et des remplacements en cas d’accident couvert ou de vol. Ce type de couverture offre également une protection en matière de responsabilité civile. Ainsi, si vous êtes jugé responsable d’une blessure ou d’un dommage matériel causé par votre vélo électrique, votre assureur paiera tous les frais juridiques connexes.

En plus de couvrir les dommages matériels et le vol, l’assurance pour vélo électrique peut également contribuer à couvrir les frais médicaux liés à toute blessure subie lors de l’utilisation de votre vélo électrique.

Enfin, certaines polices prévoient une assistance routière si vous êtes bloqué en raison de problèmes mécaniques avec votre vélo électrique.

Quels types d’assurances couvrent les vélos électriques ?

Il existe de nombreux types d’assurance pour les vélos électriques. Toutefois, il peut être difficile de savoir ce qui est convenable. En tout cas, il est essentiel de voir si la couverture prend en charge les cycles qui dépassent les 25 km/heure ou qui ont une puissance supérieure à 250 watts.

Si le vélo est couvert par une assurance habitation, il y a de fortes chances que les vélos à grande vitesse ne soient pas inclus dans celle-ci.

Assurance vélo électrique Maaf

L’assurance vélo électrique de Maaf couvre votre vélo électrique contre le vol et les dommages dans le cadre du contrat TEMPO habitation. Elle déclare le vélo électrique comme un bien, la responsabilité civile est incluse. Pour assurer votre vélo, vous devez souscrire un contrat “Protection mobilité” qui couvre votre vélo. 

Lire aussi :   Faut-il obligatoirement assurer un vélo électrique ?

Enfin, pour les dommages corporels, un contrat de prévoyance peut être proposé : Tranquillité Famille. Si vous avez un vélo électrique d’une puissance supérieure à 250 watts et que vous roulez à plus de 25 km/heure, vous devez souscrire le contrat Cyclo, qui comporte une garantie pour les dommages corporels.

L’assurance vélo électrique MAIF

L’assurance vélo électrique MAIF couvre non seulement votre responsabilité civile, mais aussi un vol survenu à votre domicile. En revanche, ne sont pas concernés les speed bikes et tous les cycles de plus de 250 watts.

La MAIF propose deux types d’assurance pour les vélos électriques roulant à plus de 25 km/heure : l’assurance au tiers et l’assurance tous risques. Ces deux formules sont assorties de garanties similaires à celles des polices d’assurance auto/moto.

vélo

Quel est le prix d’une assurance pour vélo électrique ?

Le coût d’une assurance pour vélo électrique varie en fonction de l’assureur, de l’âge de l’assuré, du type de couverture choisi et d’autres facteurs pertinents. En général, l’assurance responsabilité civile pour les vélos électriques équivaut à une fourchette de valeur entre 50 et 100 € par an, tandis que la couverture complète peut coûter entre 150 et 200 €, toujours pour la même période.

En outre, certains assureurs proposent des réductions si vous souscrivez plusieurs polices ou assurez plusieurs vélos à la fois. Il est important de faire le tour du marché avant de décider quelle police répond le mieux à vos besoins.