Tous les deux ans, une gestion technique est nécessaire pour tous les automobilistes. Une opération généralement coûteuse. « J’ai payé presque 85 euros pour la direction technique, après quoi je dois repayer », déplore Samia Didouni, automobiliste. La valeur commune de la gestion technique est de 78 euros, 20% supplémentaires en dix ans. Les points de contrôle ont également augmenté, passant de 52 en 1992 à 145 en 2022.

Un moyen assure que quelques réflexions permettent d’éviter le retour. “Il pourrait s’agir de tester la position de vos plaquettes, (…) de vérifier qu’il n’y a pas de voyant sur le tableau de bord ou dans l’interface de la voiture indiquant une panne de moteur.”, explique Geoffrey Cheveau, directeur technique d’Autovision. Dans le but de restreindre les factures, il peut être nécessaire de proposer de les gérer. « Etant des frais gratuits, il faut examiner. Étant des concurrents robustes, il existe des alternatives pour payer moins que d’habitude »déclare François Tarrain, rédacteur en chef adjoint du magazine Auto Plus. Pour rappel, la conduite sans direction technique est soumise à un tarif de 135 euros.





Lire aussi :   Taxe foncière : déménager pour payer moins ?