person clicking Apple Watch smartwatch

Le jeune conducteur est un profil à risque pour les assureurs. La probabilité de sinistre est en effet plus élevée chez les 18-24 ans qu’au sein d’autres groupes d’âge. Pour limiter leur exposition au risque, les compagnies d’assurance appliquent des surprimes importantes aux jeunes conducteurs. Ces surcoûts peuvent représenter jusqu’à 300% du montant de la prime !

Quelle est la durée du statut de jeune conducteur ?

La durée de la période probatoire va dépendre principalement de votre parcours d’apprentissage de la conduite.

Durée du statut de jeune conducteur sans conduite accompagnée

Le permis de conduire est un privilège qui vient avec des responsabilités. Les conducteurs doivent respecter les règles de la route et être conscients du danger que leur conduite peut représenter pour autrui. La période probatoire est une étape importante pour les jeunes conducteurs, car elle leur permet de gagner en expérience et en confiance au volant. Si vous avez suivi un cursus d’apprentissage du permis classique, sans conduite accompagnée ou formation post permis, la durée du statut jeune conducteur sera de 3 ans.

Durée de la période probatoire avec conduite accompagnée

Quand un automobiliste ayant obtenu son permis dans le cadre d’un apprentissage avec conduite accompagnée, souscrit une assurance auto, la durée du statut de jeune conducteur sera limitée à 2 ans. Cette période peut être réduite à 1n an en suivant un stage post permis. La conduite accompagnée donc de réduire la durée jeune conducteur mais elle permet aussi de bénéficier d’un tarif réduit sur leur assurance auto.

Lire aussi :   La conduite accompagnée ou apprentissage anticipé de la conduite

Perdre des points suite à une infraction impacte-il la durée du statut de  jeune conducteur ?

Le système de points de permis permet aux représentants de l’ordre d’adapter les sanctions en fonction de la gravité des infractions commises par les conducteurs. Une perte de point a donc une incidence sur le permis jeune conducteur. Cependant, cela n’a aucun impact sur l’assurance auto du conducteur en faute. Le retrait de point n’implique aucune pénalité sur le contrat d’assurance. Dans le cas où l’assuré est responsable d’un sinistre, l’assureur peut toutefois prendre des sanctions, comme la majoration des primes.

Qui est considéré comme un jeune conducteur ?

Les jeunes conducteurs sont généralement considérés comme des conducteurs âgés de 16 à 25 ans, mais pour les assureurs cet statut va au délà de l’age.

En effet sont également considérés comme jeune conducteur

  • les conducteurs qui n’ont jamais eu d’assurance automobile à leur nom et qui ne figurent pas sur la police de leurs parents ou de leur conjoint
  • Les conducteurs ayant perdu leur permis en raison d’infractions au code de la route