jeune conducteur secondaire

Les conducteurs secondaires sont une option intéressante pour les jeunes qui cherchent à réduire leur prime d’assurance. En effet, en étant ajouté sur la police d’un parent ou d’un tuteur, ils peuvent bénéficier de tarifs avantageux. Cependant, il est important de choisir le bon moment pour ajouter un conducteur secondaire, car cela peut avoir des conséquences sur le coût et la couverture de l’assurance.

Economisez sur la prime d’assurance auto

Les compagnies d’assurance ont tendance à surcoter les jeunes conducteurs. Il est donc avisé pour eux, si possible, de s’inscrire en tant que “conducteurs secondaires” sur le contrat d’assurance auto de leurs parents, afin d’effectuer des économies. Cependant, il est important que les parents demeurent les conducteurs principaux du véhicule (ce qui signifie qu’ils doivent le conduire régulièrement), car sinon cela pourrait être interprété comme une tentative de fraude à l’assurance !

Conduisez le véhicule sans restrictions

Le conducteur secondaire a le droit de conduire le véhicule sans restriction ni quant au temps passé ni à la distance parcourue. Son nom figure sur le contrat d’assurance auto, contrairement au conducteur occasionnel. Bien souvent, l’ajout d’un conducteur secondaire ne représente qu’une faible somme supplémentaire pour les parents mais l’avantage économique réel comparé aux tarifs pratiqués par les assurances auto jeunes conducteurs est appréciable. De plus, en cas d’accident responsable du fait du conducteur secondaire, celui-ci ne sera pas redevable d’une franchise supplémentaire.”

Lire aussi :   Assurer un jeune conducteur sur le contrat d'assurance de ses parents

Commencez à accumuler du bonus

Le jeune conducteur secondaire est un bon plan pour les jeunes assurés car il cumule du bonus / malus auto. Il conserve cette base quand il achète sa propre voiture, ce qui lui permet de trouver une assurance auto à des tarifs plus intéressants. La plupart du temps, il n’y a qu’un seul conducteur secondaire désigné, mais certains assureurs acceptent d’en référencer plusieurs.

Jeune conducteur secondaire ou occasionnel : les différences

La distinction entre conducteur occasionnel et conducteur secondaire n’est pas toujours évidente, mais Il existe pourtant des différences claires entre ces 2 statuts.

Le conducteur occasionnel est défini comme toute personne qui n’est pas le conducteur principal, mais qui utilise la voiture moins de 50 % du temps. Cela inclut les voyages de vacances ou d’affaires et les emprunts occasionnels, par exemple par un ami ou un membre de la famille.

Le conducteur secondaire est quand à lui il s’agit généralement d’un conjoint, d’un concubin ou d’un parent proche de l’assuré, qui figure également sur la police d’assurance. Ce conducteur doit être titulaire d’un permis de conduire valide afin d’être éligible en tant que conducteur secondaire et doit informer la compagnie d’assurance lorsqu’il est ajouté à la police. Contrairement au conducteur occasionnel Il a le droit d’utiliser le véhicule sans restrictions

Attention toutefois car toutes les assurances auto n’acceptent pas d’assurer un jeune conducteur en tant que conducteur occasionnel, surtout si le véhicule conduit est un véhicule couteux ou puissant.