Offres web et téléphone… 5 conseils pour réduire vos dépenses et…


1/ Opérateurs téléphoniques : évaluez vos demandes et déterminez les dépenses inutiles

Vérifiez quels sont vos besoins réels : pour le téléphone par exemple, vous utilisez beaucoup un fixe et vous pouvez vous contenter de 2h d’appels vers votre mobile par mois, vous trouverez très facilement des offres à 2€ ou 3€.

Pour des appels interminables, mais une très faible utilisation des détails en ligne (vous regardez beaucoup de films ou de collections sur votre mobile ?), il vous en coûtera environ 5€ chez différents opérateurs.

De même, faut-il avoir une liaison fibre pour le réseau ? (utile spécifiquement pour les joueurs qui ont besoin d’une vitesse importante) ou l’ADSL suffit-il ? La variation de prix des offres les plus performantes pour chacune de ces technologies sera proche de 15€ par mois. « En moyenne, les abonnements peuvent représenter 1 à 5 % des fonds, précise Kevin Ohana, fondateur du logiciel de paiement Joe. Les abonnements aux divertissements (contenus de films, musiques) ont augmenté de manière significative pendant la crise sanitaire générale. Mais certains sont des employés juniors. En revanche, 90% des abonnements sont tacitement reconduits.

Bref, inutile de vous mentir, des solutions complètes que vous n’utilisez plus., mais dont le prix de quelques euros par mois ou par trimestre est difficilement reconnaissable sur votre compte.

Lire aussi :   Vacances d'été : où partir exactement en Europe ?

Certaines applications de gestion de fonds vous permettront de catégoriser et de découvrir tous vos fraisnotamment les abonnements, et de choisir en connaissance de cause : PiloteBudget, Bankin’ ou Linxo par exemple, tous agréés par l’ACPR-Banque de France (la première acquisition a été initiée par SOS Familles Emmaüs Nanterre et l’association Cerise et ne nécessite pas de backlink vers votre compte en ligne compte).

Parcourez également : 4 applications pour bien gérer sa trésorerie

2/ Conceptions mobiles – Examinez les fonctionnalités pour les meilleurs coûts !

En France, les prix des appareils mobiles sont parmi les plus abordables d’Europe. Mais absolument rien ne vous empêche de rechercher les primes idéales. Certes, la forte compétitivité des opérateurs entraîne une adaptation permanente des offres.

Utilisez régulièrement des comparateurs comme frandroid.com/comparateur-forfaits pour le mobile et frandroid.com/offre-net-comparateur-des-greatest-features-fibre-and-adsl pour les services web.

Lors de la création de votre secteur, consultez toutes les clauses, l’offre promotionnelle pourrait ne durer que quelques mois avant une conversion au montant normal, qui est beaucoup plus salé. Habituellement, vous devrez sélectionner impliquant des options avec un délai de détermination de 12 à 24 mois et des programmes sans engagement.

Quitter un opérateur avant la fin de l’intervalle de motivation vous obligera à régler les mensualités d’adhésion restantes en cours. Certains transporteurs sont désireux de considérer un élément de ces frais de service. En revanche, ils vous remboursent également les frais de résiliation de quelques dizaines d’euros utilisés par la personne que vous quittez (même après le délai de détermination).

Ne vous souciez plus de votre portée téléphonique, de votre appareil ou de votre mobile : la portabilité est requise par la loi si vous le souhaitez c’est-à-dire que le nouvel opérateur conservera votre numéro et vous bénéficierez du traitement des techniques de transfert.

Lire aussi :   Intermarch, Leclerc, Auchan... Voici le supermarché le moins cher de France

Consultez également : Options cellulaires et en ligne : comment dépenser moins

3/ Maîtrisez la fin de votre contrat : recherchez des cadeaux d’adhésion extrêmement attractifs !

La période d’engagement de votre contrat approche à grands pas ? Gardez à l’esprit qu’il est généralement beaucoup plus facile de trouver de belles offres chez les concurrents de votre fournisseur. En effet, les opérateurs réservent leurs tarifs d’assaut aux nouveaux abonnés.

Si vous voulez pouvoir décider sereinement, méfiez-vous des offres alléchantes de votre box ou de votre opérateur mobile deux à quatre mois avant la fin de votre période contractuelle. Il sera souvent beaucoup moins attractif que les meilleurs cadeaux de l’industrie, mais il pourra vous réengager pendant des mois supplémentaires, vous empêchant d’utiliser les avantages de ce dernier.

Parcourez également : Réseau cellulaire : votre opérateur cellulaire est-il le meilleur ?

4/ Comment négocier un meilleur tarif dans l’offre avec votre opérateur

Si vous avez certaines offres d’opérateurs qui proposent exactement les mêmes services experts que votre fournisseur, mais à un coût plus élevé, Vous pouvez consulter pour négocier avec lui. Bien qu’ils ne proposent pas les offres les plus intenses à leurs abonnés, de nombreux opérateurs ont une politique tarifaire assez adaptable qui leur permet d’insérer des alternatives ou exercer un peu de faible coût sur les frais mensuels pour vos clients fidèles.

A lire aussi : La bonne tactique pour obtenir le soutien des consommateurs

5/ Appliquer vos droits légaux en cas d’amélioration de votre contrat d’adhésion

Les opérateurs peuvent améliorer les contratsPeu importe s’ils améliorent leur prix sans avoir besoin de compensation ou augmentent les services payésont l’obligation de vous informer au moins un seul délai de trente jours avant la mise en œuvre de ces informations phrases (publication L121-84 du Code du Client).

Lire aussi :   Comment aller dans un restaurant gastronomique sans débourser une fortune ?

Ou vous pouvez ne pas payer ce supplémentou même d’être remboursé de la grande différence dans les paiements mensuels déjà payés.

Il arrive aussi : Facture de téléphone : attention aux augmentations cachées !